Partir à l’étranger avec son chien ? Bien préparer son voyage en 10 points

A seulement 3 mois du grand départ, on a plus ou moins tout organisé, enfin le plus dur… qui était de partir avec Kitsune ! Du coup, je me suis dit que ce serait sympa de vous faire un bilan de l’organisation de notre voyage avec un chien. Parce qu’on ne va pas se mentir, c’était un challenge, mais pour nous, impossible de laisser Kitsune en Suisse durant nos 4 mois à Brighton.

Je vous résume le tout en 10 points !

 

1. Le trajet

Si vous venez en avion, renseignez vous bien auprès des compagnies aériennes. Contrairement à ce qui est écrit sur le site de l’ambassade anglaise, il est impossible de venir depuis un pays européen en avion avec un chien en Angleterre (en soute). C’est en appelant les compagnies pour réserver les billets qu’on l’a appris, car aucune d’entre elle ne nous acceptait. Pensez qu’il vous faudra également une cage IATA si vous le transportez en soute (en général, chien de plus de 7kg). Si vous partez sans voiture, je vous dis déjà bonne chance, peu de transporteur accepte les animaux, malheureusement 🙁 Je vous avais tout détaillé dans cet article.

Il vous faudra également penser à adapter votre trajet en faisant des pauses pour que votre chien puisse se dégourdir les pattes. Pour aller à Brighton, nous nous arrêtons à Paris (1nuit) et Calais (quelques heures).

 

2. Le passeport

Pour entrer sur un territoire étranger, votre animal doit avoir un passeport.

 

3. Pucé, vacciné et vermifugé

Regarder les règles en vigueur pour le pays de destination, mais en théorie, votre chien doit être pucé, vacciné (vaccin contre la rage min. 1 mois avant le départ) et vermifugé (max. 5 jours avant le départ).

 

4. Quarantaine

Suivant la destination choisie, il se peut que votre chien soit mis en quarantaine. Et ça peut facilement aller jusqu’à un mois, donc il faut que ça vaille la peine. Je pense que c’est à faire uniquement dans le cas d’une expatriation.

Partir à l'étranger avec son chien

 

5. Vérifier les lois concernant les chiens

Regarder bien les lois concernant les chiens parce qu’on peut être surpris. Par exemple, en Suisse, sauf pour les chiens dit « dangereux », il n’y a pas besoin de mettre une muselière dans les transports en commun et en France, si je ne me trompe pas, il le faut. J’ai aussi vu que certaines races sont interdites dans certains pays.

 

6. Trouver un logement

Prenez y vous bien à l’avance, car trouver un logement qui accepte les animaux peut s’avérer plus compliqué que prévu. En Suisse, peu de logements interdisent les animaux alors qu’en Angleterre, c’est tout le contraire. C’est peut-être dû au fait que tous les appartements ont de la moquette ?! Oui, oui, je vous jure… Je vous ferais un appart tour quand on s’y installe.

Pour les hôtels, je pense que c’est plus simple. On est souvent parti avec Kitsune et tout s’est toujours bien passé 🙂

 

7. Faites des recherches sur l’environnement

Je vous conseille de vérifier que votre ville / pays d’accueil est dog friendly. En cherchant notre appartement, on a vérifié qu’il y ait des zones d’herbes autorisées aux chiens aux alentours. On s’est également renseigné sur les cafés / restaurants / plages / parcs, la vie de tous les jours en gros !

 

8. Alimentation

N’oubliez pas de vérifier que la marque des croquettes de votre chien est disponible à l’étranger. Sinon prenez-en réserve.

Kitsune bord du lac

 

9. La valise de Kitsune

On a prévu de prendre quelques-uns de ses jouets préférés, une couverture, une longe, un gilet de sauvetage (pour la plage), ses gamelles, les gamelles de voyage. Les croquettes de Kitsune se trouvent en Angleterre, donc on prend des échantillons et du pâté pour le trajet, puis on achètera 7kg en arrivant. Le vétérinaire a également prévu de nous donner quelques médicaments pour la calmer durant le trajet si nécessaire.

 

10. Ce n’est pas une décision à prendre à la légère

Je n’ai pas envie de faire la morale à qui que ce soit, loin de là, je suis la première à détester ça ! Je veux juste dire par là, que l’organisation est compliqué et que ça coûte cher. Mais surtout, ça peut être très stressant pour l’animal. Kitsune a eu la chance de voyager beaucoup depuis qu’elle est bébé, donc on ne se fait pas de soucis, mais si votre chien est anxieux, casanier ou n’aime pas le changement, j’y réfléchirais à deux fois.  Si vous vous expatriez, c’est autre chose, mais suivant où vous partez en vacances, je pense que ça peut être mieux de laisser votre animal à une personne de confiance.

 

 

Logo blog Horeo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram

  • Laying on the ground like a corpse 💀👻
.
.
.
#mayfieldlavender #traveluk #thatsdarling #pursuepretty #prettycitylondon #sheisnotlost #shetravels #ldnportraits #britishsummer
  • Perfect place 💜
.
.
.
#mayfieldlavender #wilderness #lavenderfields #lavender #prettycitylondon #igerslondon 
#travelaroundtheworld #letstravel #forceofnature #wonderlustlondon
  • English houses are so nice 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿
.
.
.
#efbrighton #prettycity #architecture #lovegreatbritain #visitbritain #brightonlove #britishseaside #thisisengland #buntingflag #englishhouse
  • Brighton Pride ❤️💛💚💙💜
.
.
.
#brightonpride #pridetobe #celebratediversity #brightonlife #summerfestival #lovewins #loveislove #pride2018 #pride #supportlgbt

@horeoreo

Copyright © Horeo 2018 • Tous droits réservés.