Entretenir son balayage (smoky edition)

Il y a plus d’un an je vous avais publié un article sur l’entretien de mon balayage. Depuis, ça a un peu évolué. Ça m’arrive souvent quand je n’ai pas vu une amie depuis un moment qu’elle me demande si j’ai refait mon balayage en voyant mes cheveux. Et quand je lui réponds que ça date de 2-3 mois, à chaque fois j’ai le droit à « Mais comment tu fais ? La couleur ne tient jamais aussi longtemps sur moi ! ». Donc voilà la liste des produits que j’utilise 🙂

Je pense quand même qu’une partie du secret revient au coiffeur chez qui vous allez. J’ai l’impression que la couleur tient aussi bien uniquement depuis que je vais chez Samantha Cusick, qui à mon avis utilise des produits de qualité. Je pense aussi que le soin Olaplex permet d’avoir un cheveu en meilleur en santé (du moins en apparence) et donne la sensation que le cheveu est plus brillant ce qui flatte la couleur. Si ça vous intéresse, j’avais fait un article sur les balayages, orienté sur comment choisir son coiffeur et quoi demander. En ce qui concerne ma couleur actuelle, c’est un balayage mushroom brown. C’est-à-dire une base brune assez chaude avec des reflets froids. Par-rapport au-début, la couleur s’est bien éclaircie dû à l’été. Vous verrez que suivant les endroits où on a pris les photos, la couleur change totalement.

Entretien balayage – Bleach London smoky shampo & OGX luminescent platinium

 

 Smoky shampoo – Bleach London

C’est le shampoing qu’il vous faut si vous voulez un blond fumé. Il neutralise les tons roux / jaunes, sans pour autant avoir des cheveux gris / froids, magique, non ?! Pour le coup, c’est vraiment smoky (fumé) et non ashy (cendré). Je m’explique, vous aurez vraiment vos cheveux avec une couleur cendre / fumée, un peu « dirty ». Le fait qu’il soit smoky, permet de conserver plus de tons chauds qu’un résultat ashy. Vous comprendrez mieux en regardant la couleur du produit qui n’est pas comme n’importe quel shampoing violet ou bleu.

Côté utilisation, je l’applique, masse bien et laisse poser 10 minutes. Laissez poser moins de temps si vous souhaitez un résultat moins intense. La texture du produit est top, elle est épaisse, mais s’étale bien et sent super bon (par contre, dur à décrire) !

Ce produit est vegan et cruelty free. En termes de composants controversés, le produit contient du Polyéthylène Glycol – PEG.

À acheter sur Cult Beauty ou dans un Boots si vous êtes de passage en Angleterre.

Reflets mushroom brownMushroom brown
Texture et couleur du smoky shampoo de Bleach London

 

Lavender Luminescent Platinium – OGX

Et voici l’après-shampoing que j’utilise en combinaison. C’est vraiment le produit violet typique, mais attention, il est très puissant. Je laisse poser 2 minutes sur mes cheveux et c’est tout. Une fois, je l’ai laissé posé 5-10 minutes et je me suis retrouvée avec les cheveux gris / mauve. C’était pas moche hein, mais seulement pas le résultat escompté 😅

J’aime bien l’utiliser pour qu’il agisse sur les 2-3 mèches persistantes, je suis sûre que vous voyez de quoi je parle. Il sent la lavande, donc c’est assez spécial – comme vous le savez c’est une odeur dont je suis fan, mais je peux comprendre qu’on n’aime pas. Par contre, la texture est très liquide et j’en fais régulièrement tomber dans la baignoire en l’appliquant – pas top. Ce produit est sans sulfate, mais contient pas mal d’ingrédients controversés (ethylhexyl methoxycinnamate, behentrimonium chloride, dmdm hydantoin, diazolidinyl urea, linalool (allergène) et gerniol (allergène))

À acheter sur Amazon ou dans un Boots si vous êtes de passage en Angleterre.

Entretien balayage – mushroom brown

 

En alternance

Finalement, j’utilise ces quelques produits en alternance pour casser ma routine. Les shampoings violets, c’est bien, mais ça assèche quand même les cheveux. Donc une semaine sur deux, je me lave les cheveux avec un shampoing ultra nourrissant: le Maui Moisture. Il sent super bon la noix de coco, c’est toujours un plaisir de l’utiliser ! Ce produit est vegan, sans huiles minérales, sans silicones, sans sulfates et sans colorants artificiels. Néanmoins, il contient du PEG et de l’hexyl cinnamal (allergène).

Quand mes cheveux en ressentent le besoin (je dirais environ 1x par mois), j’applique le L’Oréal Color Corrector. Je vous avais fait un article sur ce produit ici.

J’utilise aussi de temps à autre le Redken Extreme Anti-Snap pour soigner mes pointes. Pareil, ce n’est pas systématique, je le fais quand je vois que mes cheveux faiblissent. Et pour la liste des mauvais ingrédients: Linaool (allergène), Limonène (allergène) et phénoxyéthanol.

Donc voilà tous mes secrets si je puis dire. Évidemment, ça fonctionne sur moi, mais chaque cheveu est différent !

Soins balayage – Redken extreme anti-snap & Maui shampoo

PS: J’utilise l’app Clean Beauty pour les produits nocifs. Comme d’hab, je les mets pour informer, mais ne m’y connaissant pas, je vous laisse faire les recherches de votre côté.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram

  • Autumn vibes🍁
.
.
.
#autumncolors #autumnvibes #aseasonalshift #vansoldskool #autumnlight #autumnleaves #thegreatoutdoors
  • Arundel 🏰👑
.
.
.
#arundelcastle #lovegreatbritain #englandhistory #traveldiaries #discoverengland #travelengland #castlephotography
  • Cosy feeling 🌸
.
.
.
#aquietstyle #untoldstories #postitfortheaesthetics #slowliving #hygge #homedecor #bloom #seekthesimplicity #theauthenticfeeling
  • Seven sisters 🌊
.
.
.
#sevensisters #traveldiaries #pursuepretty #aquietstyle #thelifestylecollective #darlingdaily #untoldvisuals #momentsofmine

@horeoreo

Copyright © Horeo 2018 • Tous droits réservés.